Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde de Stef Pour cause de changement de version du logiciel de blog, mon blog est complètement sens dessus desous. Veuillez m'excuser pour la difficulté de lecture engendrée par ce fait ....

Barb Wire

Stef
Movie Babe
Barbara Kopetski
Pamela Anderson
(Barb Wire - 1996)

Montage vidéo personnel sur la musique de Shampoo utilisée pour le film.

Barbara Kopetski dans sa robe en coutchouc noir en plein show sur "Word Up" de Gun. Montage vidéo personnel à partir des images non utilisées pour l'intro du film.

Barb Wire

"En 1858, Abraham Lincoln déclarait qu'une maison divisée en son sein ne pouvait rester debout. Cent cinquante ans plus tard, la maison s'est effondrée...

La tragédie, l'horreur de cette deuxième guerre civile américaine était inconcevable.

Le gouvernement américain fut démantelé et le Directoire du Congrès s'empara du pouvoir. Au nom de la Justice, ils déclarèrent la Constitution nulle et non avenue et la guerre se déclencha. Les conquérants étaient rapides. Ce fut bientôt l'anarchie. L'Amérique était devenue une jungle et l'avenir semblait sans espoir. La guerre faisait rage d'un bout à l'autre du pays et toutes les villes étaient assiégées.

Sauf une.

Déclarée zone démilitarisée par les Nations Unies, c'était la seule ville neutre. Cette ville, c'était Steel Harbor"

 


Dans des Etats-Unis ravagés par une guerre civile en 2017, Barbara Kopetski, connue sous son nom d'ancienne combattante "Barb Wire", tient un night-club, le "Hammerhead", à Steel Harbor, la dernière cité libre du pays.

Officiellement tenancière de la boite la plus connue, et la plus courue de la ville, "Barb" se livre à toutes sortes de trafics et rends de menus services contre argent sonnant et trébuchant quand vient la nuit.
Seulement sa vie va être perturbée par l'irruption d'une vieille connaissance, Axel Hood, et de sa protégée, le docteur Corrina "Cora D" Devonshire. Dans leur sillage, ce sont les ennuis qui s'annoncent avec l'irruption de soldats du Directoire du Congrès avec à leur tête, le sadique colonel Pryzer.

Barb-Wire-5Axel Hood  (Temeura Morrison), Barb Wire (Pamela Anderson) et le docteur Corrina Devonshire (Victoria Rowell). Victoria Rowell est surtout connue pour le rôle de Drucilla Barber Winters dans "The Young and the Restless" ("Les feux de l'amour" en VF)
 

Axel Hood est un combattant de la liberté que Barbara a aimé autrefois. Il est maintenant marié à Cora D qui est scientifique. Elle fuit le gouvernement car elle détient des informations à propos d'une arme biologique mise au point par son ancien patron, le colonel Pryzer. Pour rendre ces terribles intentions publiques, elle doit se procurer des lentilles de contact au marché noir pour déjouer les scans rétiniens des contrôles et passer au Canada. Même si elle a subit plusieurs opérations de chirurgie esthétique, ses yeux peuvent encore la trahir. Barb détient de telles lentilles dont elle compte bien faire un usage personnel, c'est à dire quitter la ville pour l'Europe.

Sacrifiera-t-elle son propre avenir sous d'autres cieux aux profits d'idéaux qu'elle a mis dorénavant au placard?

 

 
Barb-Wire-6
(Tiré de Top Star n°7, juin 1996. Collection personnelle)
 

"Barb Wire" sortit en salle en mai 1996 aux U.S.A. avec dans le rôle titre Pamela Anderson Lee, mariée au batteur Tommy Lee à cette époque. Il s'agit d'une adaptation du comic homonyme paru chez "Dark Horse".

Le film a été accusé d'être une copie de "Casablanca", le célèbre film sorti  en 1942, avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman. En effet, la trame de l'histoire est la même et il est facile d'établir les parallèles entre les deux films: Rick Blaine se transforme en Barbara KopetskiVictor Lazlo devient Corrina Devonshire, Ilsa Lund est Alex Hood, le capitaine Renault est  le policier Willis, le "Rick's Café américain" est le "Hammerhead",  Casablanca est évidemment  Steel Harbor.

 
Barb-Wire-9
Steel Harbor est une ville hors de la domination du Congrès mais elle n'est pas paradisiaque pour autant. Elle est infestée de hors-la-loi de toutes sortes, dont le gros Big Fatso, un baron du crime. Celui-ci convoite également les lentilles que possède Barbara.
 
Dont-call-me-babe-stripLa fameuse réplique "Don't call me babe" apparut dés le premier volume du comics et son créateur, Chris Warner, détesta ça. Il revint quelque peu sur son jugement par la suite, avouant que la réplique sonnait mieux lorsque c'était Pamela Anderson qui la disait. Réalisation personnelle avec Photoshop CS et une pointe d'Illustrator CS.
 
barb-wire-portrait

Barbara "Barb Wire" Kopetski

Barbara "Barb" Kopetski est une femme au passé baigné de zones d'ombres et au présent non moins mystérieux. Chasseuse de primes, elle est également propriétaire du célèbre (et scandaleux!) "Hammer head Bar and Grill", haut lieu des nuits de Steel harbor. Une ville secouée par la violence et le crime. Entre son bar,  la capture des évadés et les bagarres qui éclatent entre ses clients, Barb Wire a de quoi s'occuper.

Dans son entourage se trouve Curly ("frisé", drôle de nom pour un chauve! icon_biggrin.gif), son fidèle bras droit, qui sait parfaitement tenir sa boite lors de ses escapades nocturnes. Il y a aussi son jeune frère aveugle, Charlie, qui est la seule  personne a qui elle tient encore vraiment. Puis il y a Willis, le chef de la police à la morale fluctuante. barbara kopetski barb wire-et-curly
 
 
 
 
 
Curly & Barb Wire en discussion au "Hammer Head"
Pamela-Anderson-Barb-Wire-3.jpg
 
"Moi quand on m'en fait trop j'correctionne plus, j'dynamite... j'disperse... j'ventile..."
Barbara-Kopetski.jpg
Barb-Wire-1-copie-2.jpg
barb-wire-13barb-wire-action-2barb-wire-action-1Barb-Wire-10Un "gunfight" en guêpière et talons aiguilles: ça c'est de la BD!!
 (Tiré de Top Star n°7, juin 1996. Collection personnelle) 
 

Barbara Kopetski est une femme blessée dans son âme. Autrefois combattante de la liberté, elle s'est sentie trahie par ses amies et dorénavant seul son frère et elle-même comptent.

Lorsqu’Alex Hood réclame son aide au nom de la lutte contre le Congrès, elle se sent très peu concerné et préfère rester neutre. Elle ne se décide vraiment que lorsque le colonel Pryzer tue son frère.

Barb-Wire-2
Barb Wire sur sa Triumph Thunderbird 900 cm3. (Tiré de Top Star n°7, juin 1996. Collection personnelle)barb-wire-moto.jpgBarb-Wire-4-copie-1Belle et plutôt aisée, Barbara est cependant solitaire et toujours hantée par son passé. (Tiré de Top Star n°7, juin 1996. Collection personnelle)

 

Barb-wire-comicsBarb Wire, la B.D.

Barb Wire est née de l’imagination du scénariste et dessinateur Chris Warner, dont la première version imprimée faisait partie d’une série limitée de 16 épisodes « Comics’ Greatest World », éditée par Dark Horse Comics. Mais l’idée du personnage avait germé dix ans plus tôt lorsque Chris Warner travaillait dans le monde de la musique ou il réalisait des illustrations pour les magasins de disques et des groupes locaux. L’histoire remonte à l’été 1986 ou il eut l’idée d’une femme qui vivrait des aventures bourrées d’action. Warner fit débuter Barb Wire dans un fanzine puis des années après elle fit ses premiers pas chez Dark Horse Comics. Incapable d'assumer de front ses autres travaux et sa nouvelle BD, Warner revendit le concept de Barb Wire à Dark Horse. Ce furent donc d'autres scénaristes et dessinateurs qui firent vivre le personnage.

La BD et le comics sont un peu différents. Dans la BD, Barb Wire affronte des méchants dotés de pouvoirs dans un Steel Harbor Cyber-punk.

Même si l’idée de voir son personnage sous les traits de Pamela Anderson lui a plu, les deux sont physiquement très proches, il avoue que bien sur elle ne lui a pas servi de modèle à l’époque, Pamela sortant à peine de ses études.barb-wire-ghost-vignette

Barb Wire dessiné par Matt Haley, dans le numéro 3 de "Ghost", paru chez Dark Horse Comics. Barbara Kopetski est plus athlétique dans la BD que dans le film.

 

Barb-wireBarb Wire, ses costumes

Dés les origines de la BD, Barb est pensée comme un personnage sexy. Sa garde robe est torride mais sans autre but que celui d’être sexy et non pas aguicheuse car elle se fiche bien des avances qu’on peut lui faire.

Dans la BD, ses vêtements sont colorés mais en réel, la costumière Rosanna Norton, s’aperçut très vite que ça ne convenait pas du tout et que cela rendait le personnage « tarte ». Le noir fut choisi comme couleur principale.

Pamela Anderson se fit un vrai tatouage de barbelé sur le bras gauche et le possède toujours (Barb Wire signifie « Fil barbelé »).

 

Rosanna dut courir toutes sortes de magasins spécialisés en accessoires sexy pour trouver les vêtements que devait porter l’actrice. Lorsque le metteur en scène décida que la scène d’intro montrerait Pamela Anderson dansant dans une robe en caoutchouc, la costumière dut faire les boutiques spécialisées en articles fétichistes pour la trouver et évidemment les commerçants sourirent lorsque Rosanna expliqua qu’elle allait servir dans un film et n’en crurent pas un traitre mot…

Barb-Wire-strip-blog-copie

Réalisation personnelle avec Photoshop CS et une pointe d'Illustrator CS.

 

Pamela-Anderson-Barb-Wire.jpg

 

 

Pamela-Anderson-Barb-Wire-2.jpg
 
 

 

 

 

 

Barb-Wire-1.jpgPamela Anderson Barb-WireBarb-Wire-12

 

Barb Wire, scène d'introduction

  Barb-wire-intro-page-1Barb-wire-intro-page-2Barb-wire-intro-page-3Barb-wire-intro-page-4Réalisation personnelle avec Photoshop CS et une pointe d'Illustrator CS.

 

Barb-Wire-3Pamela Anderson

Pamela Denise Anderson est née le 1er juillet 1967 à 4h08 à Ladysmith en Colombie britannique, au Canada, de Carol et Barry Anderson. Sa famille possède des origines russes du coté de sa mère et son grand-père, Juho Hyytiäinen, venant de Finlande, a changé son nom en « Anderson » en arrivant au Canada.

Elle est le premier bébé nait ce 1er juillet, date anniversaire du centenaire de la création du Canada et reçoit l'appelation de "bébé du centenaire". C'est à cette occasion que ses parents posent pour le journal local, le Ladysmith-Chemainus Chronicle, et reçoivent une récompense.

C'est une adolescente assez banale qui mène une scolarité ordinaire. Elle est cependant douée en sport - le volley ball est son préféré - et joue du saxophone. Mais rien qui ne la prédispose à une future carrière de modèle et d'actrice. Selon un de ses professeurs, "elle était mignonne mais elle n'avait rien d'extraordinaire".

 

Album-pam-anderson

 

Elle fait ses études à Comox et elle sort diplomée du lycée Highland (Highland Secondary School). Elle part ensuite pour Vancouver pour être professeur de fitness dans le club de gym « Trendsetters ». Le photographe David Sereda la remarque alors en 1986-1987. A cette époque, Pamela est athlétique et se destine à être compétitrice de culturisme. David prend quelques clichés et lui dit qu’elle ferait un très beau modèle. Elle lui demande alors si elle pourrait être modèle et bodybuildeuse mais le photographe lui dit qu’elle n’aurait qu’une carrière limitée dans ce milieu et qu’il vaudrait mieux qu’elle perde de la masse musculaire pour avoir un physique plus "conventionnel", ce qui lui donnerait beaucoup plus d'opportunités .

 

Pamela-anderson-pub-labattLa belle-mère de Sereda, qui est en train de monter une société de vente de vêtements fitness, apprécie les photos et Pamela se retrouve pour sa première vraie séance dans le magasin « Reach the Beach » de Vancouver, posant en maillot de bain. Un Américain la remarque pendant la séance et lui propose de tourner un petit spot publicitaire pour la télé, à Los Angeles.

 Après cette expérience, elle s’éloigne du milieu du culturisme pour s’orienter vers l’activité de modèle, en prenant soin de travailler son physique mais en prenant garde de ne plus prendre de masse musculaire. Vers 1989, elle commence à travailler dans la figuration dans des séries TV tournées à Vancouver dont « 21 Jump Street ». Elle est appréciée de tout le monde et discute facilement avec les acteurs  mais personne ne lui a encore proposé de rôle en tant qu’actrice. David Sereda est resté depuis régulièrement en contact avec elle et aide son petit ami, Daniel Ilicic, un autre photographe, à prendre Pamela en photos pour une idée de publicité destinée à la marque de bière Labatt’s. Mais la marque refuse Pamela en tant que modèle pour ses campagnes. C’est à Ilicic que l’on doit l’affiche « The Blue Zone Girl » qui est refusée une fois de plus par la marque de bière (Photo ci-dessus).

 playboy-octobre-89Pamela demande à Sereda de lui trouver un agent à Los Angeles ou il travaille également mais les agents lui rétorquent qu’il y a déjà des tas de jolies blondes en Californie. Cette même année, Pamela est remarquée lorsqu’elle va voir un match de la ligue Canadienne de football (américain) et apparaît en gros plan sur l’écran géant du stade, filmée par la télévision, portant un t-shirt "Blue Zone" de Labatt’s. L’événement fait sensation dans le stade et par la suite Labatt’s achète 1000 exemplaires du poster de Ilicic pour satisfaire à la demande des clients alors qu’ils n’avaient jamais voulu de Pamela Anderson comme modèle auparavant.

 pamela-anderson-playboy-1990Elle est alors contactée par le magazine Playboy pour une séance de test à Vancouver et elle va à L.A. pour la séance finale.  Elle refuse alors d’y particper lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle doit poser sur des fourrures et retourne au Canada pour participer à la campagne publicitaire de Labatt’s.

  Quelques mois plus tard, Playboy la recontacte pour organiser une séance photo qui lui conviendrait mieux. Elle fait alors la couverture du numéro d’octobre 1989 (Photo ci-dessus). Elle détient le record d'apparition en couverture du magazine soit 12 fois!

Pamela décide alors de déménager à Los Angeles. Elle rêve de gloire et de célébrité mais aussi de militer pour la cause animale. C'est ainsi que les espoirs de mariage s’évanouirent pour Daniel Ilicic

Album-pam-anderson-2.jpg

 

 

Miss-february-1990-Playboy-Pamela-Anderson

 

Elle devient la playmate du mois en février 1990  (photo à gauche et ci-dessous) dans le magazine de Hugh Hefner et choisit alors de se faire poser des implants mammaires cette même année, sans doute (mal) conseillée par quelques "bonnes âmes", alors qu'elle n'en avait nul besoin...

 

Elle trouve quelques petits rôles dans des séries telle que celui de Yvette dans un épisode de  l'excellent "Marié, deux enfants" (Married with Children), ou encore dans "Charles s'en charge" (Charles in Charge) avec Scott Baio.

Elle décroche ensuite le rôle de la sauveteuse Casey Jean Parker dans la série de David Hasselhof, « Baywatch » (« Alerte à Malibu » en V.F.)

La série la rend célèbre dans le monde et elle joue le rôle de 1992 à 1997.

 

 

 

Daniel Ilicic fait poser sa petite amie, Pamela Anderson, pour une affiche qu'il propose à la marque de bière Labatt's qui refuse.  Suite à l'épisode du match de football, Labatt's veut se saisir du succés de la mystérieuse "Blue Zone Girl" et achète 1000 exemplaires de l'affiche refusée quelques mois plus tôt...
Daniel Ilicic fait poser sa petite amie, Pamela Anderson, pour une affiche qu'il propose à la marque de bière Labatt's qui refuse.  Suite à l'épisode du match de football, Labatt's veut se saisir du succés de la mystérieuse "Blue Zone Girl" et achète 1000 exemplaires de l'affiche refusée quelques mois plus tôt...

Daniel Ilicic fait poser sa petite amie, Pamela Anderson, pour une affiche qu'il propose à la marque de bière Labatt's qui refuse. Suite à l'épisode du match de football, Labatt's veut se saisir du succés de la mystérieuse "Blue Zone Girl" et achète 1000 exemplaires de l'affiche refusée quelques mois plus tôt...

Le photographe Jim Gianatsis fait poser Pamela pour le premier "Fast Dates Racebike Swimsuit Model PinUp Calendar" de 1991.
Le photographe Jim Gianatsis fait poser Pamela pour le premier "Fast Dates Racebike Swimsuit Model PinUp Calendar" de 1991.Le photographe Jim Gianatsis fait poser Pamela pour le premier "Fast Dates Racebike Swimsuit Model PinUp Calendar" de 1991.Le photographe Jim Gianatsis fait poser Pamela pour le premier "Fast Dates Racebike Swimsuit Model PinUp Calendar" de 1991.
Le photographe Jim Gianatsis fait poser Pamela pour le premier "Fast Dates Racebike Swimsuit Model PinUp Calendar" de 1991.Le photographe Jim Gianatsis fait poser Pamela pour le premier "Fast Dates Racebike Swimsuit Model PinUp Calendar" de 1991.

Le photographe Jim Gianatsis fait poser Pamela pour le premier "Fast Dates Racebike Swimsuit Model PinUp Calendar" de 1991.

Ou Al Bundy fait un rêve plus vrai que nature avec Pamela Anderson à ses côtés. Married with Children 1990

Générique de "Baywatch", saison 4, en 1993. Pamela apparait dans la série dans la saison 3 en 1992. Elle se fait encore appeler Pamela Denise Anderson. Le casting de "Baywatch" comptait aussi Erika Eleniak, Nicole Eggert, Alexandra Paul et David Charvet

erika-eleniak-baywatchL'autre pin-up de Playboy présente dans la série: Erika Eleniak

 
 
Dans le maillot rouge qui l'a rendu célèbre dans le monde entier. Elle joue le rôle de Casey Jean "C.J." Parker dans "Baywatch" de 1992 à 1997.

 

Pamela se marie le 19 février 1995 avec Tommy Lee, le batteur de Mötley Crüe, et ce seulement 96 heures après l'avoir connu! Ils ont deux fils, Brandon Thomas Lee et  Dylan Jagger Lee. Leur union est quelque peu turbulente et les époux divorcent et se réconcilient deux fois avant que leur couple ne vole définitivement en éclats au début des années 2000. A l'époque de leur mariage, des séquences vidéos de leurs ébats sexuels s'échangent sous le manteau, et même en vidéo-club (NdA: même dans le vidéo-club de mon village...) . Cassette volée ou coup de pub de la part du couple?
En 1996, elle tente une carière au cinéma avec "Barb wire". Le film est mal accueilli par les critiques qui l'accusent de plagiat pur et simple de "Casablanca" et c'est un échec commercial en salles.
 

 

Barb Wire

Générique de V.I.P. "Vallery Irons Protection", la série produite par Pamela Anderson.

Molly Culver (Tasha Dexter), Pamela Anderson (Vallery Irons), Natalie Raitano (Nikki Franco)  dans la série V.I.P.
Molly Culver (Tasha Dexter), Pamela Anderson (Vallery Irons), Natalie Raitano (Nikki Franco)  dans la série V.I.P.

Molly Culver (Tasha Dexter), Pamela Anderson (Vallery Irons), Natalie Raitano (Nikki Franco) dans la série V.I.P.

Elle joue en 1998 dans la série qu'elle produit, V.I.P. (qui veux dire bien sur "Very Important Person" mais aussi "Vallery Irons Protection"). 

Vallery Irons travaille dans un restaurant de Los Angeles et se fait inviter à une première par un acteur, habitué de l'établissement. Mais lors de cette soirée elle lui sauve la vie et tolérant mal que ce soit une femme qui l'ait fait, l'acteur la fait passer pour son garde du corps  .

 Une agence de garde du corps entend parler d'elle et veut profiter de sa nouvelle notoriété en lui offrant le poste de dirigeante honorifique de cette agence qui a pour but de protéger les stars de Beverly Hills. L'agence est renommée Vallery Irons Protection.

pam-anderson-VIP-valery-ironsPour la seconder, Vallery peut compter sur Tasha, ex-espionne, Kay, experte en informatique, Nikki mannequin spécialiste en arts martiaux, et Quick, ancien boxeur, spécialiste des armes toute catégorie. Ses partenaires doivent constament donner le change pour faire passer Vallery pour une pro alors qu'elle accumule les gaffes.

Après sa rupture avec Tommy Lee, elle trouve du réconfort auprès du surfeur californien Kelly Slater, puis auprès du top model Marcus Schenkenberg,Kid Rock avec qui elle a eu une liaison de plusieurs mois. En 2001, elle fréquente le chanteur . Leur relation se terminera en 2003.

 En 2002, Pamela Anderson annonce qu'elle est atteinte du virus de l'hépatite C, et accuse son ex-mari Tommy Lee. Elle est d'ailleurs en plein procès avec ce dernier à cette période, car elle souhaite obtenir la garde exclusive de ses enfants.

 
Barb-Wire-11
Pamela Anderson dans le rôle de Barbara Kopetski dans "Barb Wire". Elle se fit faire le tatouage pour le film et l'a gardé depuis. (Tiré de Top Star n°7, juin 1996. Collection personnelle) 

 

Puis, toujours en 2002, elle joue son propre rôle dans le film Scooby-Doo, aux côtés de Sarah Michelle Gellar. Elle fait l'année suivante, une apparition dans Scary Movie 3. Entretemps, elle revient dans le monde de la télévision avec Stacked, mais la série ne connaitra pas un grand succès. Elle sort un livre autobiographique, en 2004, intitulé Star.

 

Elle obtient en 2004 la double nationalité américaine et canadienne.

 

Elle retrouve Kid Rock en 2006, et le couple se marie durant l'été 2006 sur un yacht près de Saint-Tropez. Après seulement 4 mois de mariage, ces derniers divorcent. Finalement, le 6 octobre 2007, elle épouse Rick Salomon, ancien petit ami de Paris Hilton à Las Vegas.

peta-pamela-anderson-leePamela Anderson milite également activement pour la défense animale, notamment aux côtés de l'association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals, Personnes pour le traitement éthique des animaux).

Elle prône entre autres le végétarisme, et après avoir longtemps porté du cuir (robes, jupes et pantalons moulants), se bat contre le port de la fourrure et du cuir ou encore les expérimentations  animales. En 1997, elle pose sur l'affiche de PETA « Give Fur the Cold Shoulder » (Ignorez la fourrure). Suite à ses engagements, PETA lui décerne le prix Linda McCartney memorial award en 1999. Elle boycotte aussi les restaurants KFC pour leur cruauté envers les  volailles et se fait le porte-parole canadien auprès du premier ministre Stephen Harper, pour que cesse la chasse aux phoques.

 

 

 

 Pam-Save-the-Seal-Ad-pamela-andersonC'est ainsi que le 14 février 2008, Pamela Anderson se fait le porte-parole de Brigitte Bardot sur la chasse aux phoques,  en allant remettre un courrier de cette dernière, adressé à l'ambassadeur de l'ambassade canadienne à Paris, lui dénonçant une nouvelle fois la prochaine reprise de la chasse.

 

Vous en reprendrez bien un bout?

 

 

 

 

 

Barb Wire
Photographie de Pam pour une campagne pour le végétarisme.

Photographie de Pam pour une campagne pour le végétarisme.

David Hasselhoff avec une partie des acteurs de "Baywatch".

David Hasselhoff avec une partie des acteurs de "Baywatch".

Pamela Anderson, Carmen Electra et David Hasselhoff dans le téléfilm "Baywatch: Hawaiian Wedding" réalisé en 2003.

Pamela Anderson, Carmen Electra et David Hasselhoff dans le téléfilm "Baywatch: Hawaiian Wedding" réalisé en 2003.

Barb Wire
Pamela Anderson s'est faites remarquer lors du défilé "Fashion Week" en 2009. A 42 ans, elle joue toujours la carte de la provocation. Ca en énerve plus d'un et c'est pour ça qu'elle le fait!

Pamela Anderson s'est faites remarquer lors du défilé "Fashion Week" en 2009. A 42 ans, elle joue toujours la carte de la provocation. Ca en énerve plus d'un et c'est pour ça qu'elle le fait!

Commentaires

willycat 10/05/2010 21:03


un vrai nanard barb wire.