Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde de Stef Pour cause de changement de version du logiciel de blog, mon blog est complètement sens dessus desous. Veuillez m'excuser pour la difficulté de lecture engendrée par ce fait ....

Bettie Page

Stef the Geek Master

Bettie Page

La Reine des Pin-Up n'est plus

(22 avril 1923 - 11 décembre 2008)

Bettie-Page-Queen-of-Pin-up.jpg

Bettie Page photographiée par Bunny Yeager

C'est avec retard (honte sur moi), et peine, que j'ai appris la mort de Bettie Page.

Fan des pin-up des années 40 et 50, Bettie Page était pour moi, ainsi que d'autres, une icone de ce genre. Mince brune aux courbes sensuelles, affublée de sa frange et sa coiffure caractéristique et d'un sourire à la fois candide et charmeur, son image a constamment était reprise par d'autres jusqu'à nos jours, inspirant tour à tour photographes et illustrateurs.

 

Bettie-Page-3.jpgThe South Belle

Elle est née Betty Mae Page (son vrai prénom s'orthographie Betty et non Bettie) le 22 avril 1923 à Nashville dans le Tennessee. Elle fut le deuxième enfant d'un total de six, de Walter Roy Page et Edna Mae Pirtle.

La famille est pauvre et doit souvent déménager. Les choses ne se passent pas très bien entre un père qui la violente et une mère qui ne veut pas d'elle.

Avec ses deux sœurs, elles vont fréquemment voir des films et elle apprend à poser en imitant les actrices de l'époque qui apparaissent dans les magazines et les journaux. Elle essaie ainsi constamment de nouvelles coiffures et de nouveaux maquillages. 

bettie-portrait« J'ai été une mordue de cinéma toute ma vie. C'est comme ça que j'ai commencé à poser, quand mes sœurs me demandaient d'imiter les Stars que nous voyions dans les magazines et les journaux. »

 

Issue d'une famille religieuse, elle fréquente la paroisse locale ou elle apprends à coudre, ce qui lui permettra plus tard de créer ses propres tenues de modèle.

Elle est également très active au sein de son lycée et obtient son diplome en anglais mais la jalousie de sa mère lui coûte sa place en université.

Elle tente d'enseigner mais ses élèves sont plutôt agités!

bettie-portrait« Je n'arrivais pas à contrôler mes élèves, et particulièrement les garçons ! »

 

 

 

Bettie-Page-4Bettie Page en plein air, aux cotés d'une voiture américaine typique des années 40, peut-être une Studebaker?

 

Bettie-Page-7Premiers contacts avec Hollywood

Betty part vers San Francisco où elle travaille comme secrétaire en espérant devenir actrice et être modèle. Son look bien particulier lui vaut d'être remarqué e souvent mais lors d'un casting à la 20th Century Fox, elle est coiffée et maquillée d'une manière qui la rendent méconnaissable. De plus, elle a toujours son accent Sudiste que Hollywood déteste. Elle préfère s'en aller quand un producteur lui propose un film contre des faveurs sexuelles. Howard Hughes lui fait également des avances et prétexte des séances photos pour l'approcher, mais elle ne répond plus aux coups de fils de son équipe.

Les studios Warner Bros lui offrent une seconde chance pour un essai, mais elle ne répond pas au télégramme car elle a d'autres préoccupations : son mari Billy Neal revient du Front du Pacifique et elle veut tenter de sauver son mariage. Son refus de tenter un nouvel essai demeura toutefois pour elle son plus grand regret.

Bettie-Page-5

Tab-Bettie-Page.jpgSes débuts comme modèle sexy

Elle déménage à New-York après son divorce en 1947. Là, elle rencontre un policier, Jerry Tibbs , sur une plage, qui lui suggère de garder sa coiffure comme « marque de fabrique » et, comme il s'adonne à la photographie durant ses loisirs, lui propose de composer son premier Port-Folio.

Tibbs est noir et Betty vient du Sud, ce qui pourrait supposer une certaine incompatibilité (c'est encore l'époque des établissements interdits aux Noirs et des divers affrontements entre Ku-Klu Klan et Noirs) mais elle s'en moque.

Elle accepte et son port-folio lui permet de devenir modèle pour tout un tas de revues où son physique, sa bonne humeur et son charme candide remporte un grand succès : Wink, Eyeful, Sir ! He, She, Jest, Bare, Stare, Gaze, Vue, Titter, Sunbathing, Beauty Parade, Chicks & Chuckles.... et d'autres encore.

Bientôt ses photos s'affichent partout et elle devient un modèle très connu.


bettie-portrait« J'étais généralement contente de poser, et cela semble se voir sur les photos. Personne ne l'a jamais su mais j’imaginais que le gars à l'appareil photo était mon petit ami et que je lui faisais l'amour. Je m'amusais alors à exciter le photographe jusqu'à ce qu'il soit en syncro avec l'humeur dans lequel j'étais. »Bettie-Page-2

 

Bettie-Page-13Bettie Page, Bunny Yeager...  et Playboy

L'un des photographes de Bettie était une femme, connue pour être la « pin up photographe de pin-up » parce qu'elle était modèle elle-même. Il s'agit de Bunny Yeager.

bettie-portrait« Je n'ai pas la moindre idée du nombre de photos que Bunny a pu faire de moi. Elle en prenait à tour de bras , des fois si vite que je n'avais même pas le temps de poser. Elle a du en gâcher de la pellicule ! »


En 1953, un passionné de pin-up, un jeune homme du nom de Hugh Hefner, crée son propre magazine qu'il nomme Playboy. Sa première « playmate » du mois est Marilyn Monroe, le nombre de ventes est fracassant et permet la pérennité de la jeune publication.

Bunny Yeager vend des photographies à Hefner et Bettie Page est propulsée, sans le savoir, Miss Janvier 1955.


bettie-portrait« Je ne savais même pas que ma photo allait être publiée dans Playboy. Un ami m'a un jour téléphoné et m'a dit que j'étais sur le dépliant central du magazine... »


Bunny Yeager raconte : « J'avais fait poser Bettie à coté d'un arbre de Noël, sans but précis, espérant vendre cette photo à une société d'édition de calendriers. C'est alors que j'entendis parler de ce tout nouveau magazine pour hommes appelé Playboy. J'ai décidé de leur envoyer le cliché. Hugh Hefner m'a répondu illico et m'en a offert cent dollars. J'ai accepté et, du coup, Bettie et moi faisons partie de l'histoire de Playboy. »


Miss January 1955

Bettie-Page-Playmate-january-1955Bettie Page pose pour Bunny Yeager près d'un sapin de Noël. La photo devient le dépliant central du Playboy de janvier 1955.

 


 

Bunny Yeager, à propos de Bettie Page

« C'était très excitant de travailler avec Betty Page, pas seulement parce qu'elle avait un corps fantastique, mais aussi parce qu'elle avait une grande facilité à prendre des poses et avait un beau visage expressif. J'ai travaillé avec elle souvent, prenant un peu plus de 1000 négatifs d'elle sur la période 1954-1955 »

Bettie-Page-et-Bunny-YeagerBettie Page et Bunny Yeager

 


  Bettie-Page-8

 

Bettie-Page-12.jpgBettie Page et ses espoirs en tant que comédienne

A l'époque où une certaine Norma Jean Baker fréquente les cours de l'Actors Studio à Manhattan, Bettie Page fait de même aux studios de Herbert Berghof .

bettie-portrait« Je ne voulais pas devenir actrice mais seulement voir si je pouvais jouer un rôle ou non ».

L'acteur Robert Culp a participé à plusieurs cours et pour lui c'était sans appel :

« Elle était gentille mais elle n'était pas une actrice, et si elle avait continué dans cette voie, son fort accent du Sud l'aurait desservi dans sa carrière. »

 

Elle participe à l'émission télévisée alors célèbre du « Jackie Gleason Show ».

bettie-portrait« Jackie Gleason était un tyran. Il méprisait tout le monde sur le plateau […] Je n'ai jamais vu quelqu'un hurler comme ça. Certain pense que je suis folle mais vous auriez du voir ce type en action... même s'il a été charmant avec moi ! »

Bettie n'essaie même pas d'utiliser sa renommée pour devenir danseuse ou strip-teaseuse mais elle apparaît dans trois films :

  • Strip-O-Rama en 1953
  • Varietease en 1954
  • Teaserama en 1955

 

Elle a également à son actif nombre de petits films tournés en 8 mm et 16 mm de quelques minutes diffusés en Peep Show ou vendus sous le manteau.

Bettie continue à fréquenter les cours de théatre, ayant, semble t'il, toujours un petit espoir de faire une carrière de comédienne. Espoir jamais concrètisé...

Bettie-Page-1

Bettie-Page-11Avec Irving et Paula Klaw

La plupart de ces petits films étaient tournés et diffusés par Irving Klaw et sa sœur Paula de Movie Star News à New-York. C'est là qu'elle apparaît dans des scènes de bondage.

bettie-portrait« C'était inclus dans mes arrangements avec les Klaw. Si je voulais que ma séance de pose normale soit payée, je devais leur accorder une heure de pose dans des scènes de bondage. »


 Bettie se demande comment elle aurait pu prendre ces séances de manière sérieuse alors que pour elle, aucunes de ces poses ne sont vraiment sexy.

bettie-portrait« Honnêtement, qui pourrait prendre cela sérieusement ? Je n'ai jamais compris qui pouvait trouver ces poses sexy. Être attachée ? Je ne comprends pas. »


Et pourtant ! Les ventes prouvent le contraire et elle devient l'un des modèles les plus photographiés au monde. La légende « Bettie Page » a débuté et elle devient le top-model des Klaw.

Bettie Page est partout, il n'y a pas un étalage de vendeur de journaux où elle n'apparaisse sur au moins une couverture. Cet étalage de charme féminin dérange les bien-pensants de l'Américaine puritaine des années 50. Le sénat enquête sur les Klaw, accusé de propager du matériel pornographique qui serait nuisible à la jeunesse. Elle est assigné à comparaître devant un tribunal de Capitol Hill, présidé par le sénateur (et espoir présidentiel) Estes Kefauver, mais n'a jamais été appelé à témoigner réellement. Elle cesse sa collaboration les Klaw en 1956.

Plusieurs milliers de photos de Betty Page sont détruites après l'enquête, celles qui nous sont parvenues n'en sont qu'une partie et quelques fois même ne s'agit-il que de copies de qualité médiocre. Quand on voit ce qu'il reste, on peut imaginer la quantité énorme de clichés qui a été faite durant la petite dizaine d'années d'activité de Miss Page!

Bettie-Page-9.jpg

 

 

 

  "Teaserama", film couleur réalisé avec Bettie Page et Tempest Storm en 1955.

 

Bettie-Page-15.jpgLa disparition de Bettie Page

En 1958, Bettie disparaît soudainement. Personne ne sait ce qu'il advient d'elle. En fait, pour beaucoup, Bettie Page est un mystère car elle n'a jamais accordé d'interview et s'est toujours montrée assez discrète. Certains ne savent même pas comment s'écrit réellement son nom! (On peut même voir marquer "Betie Paige" sur des couvertures). Ses fans avancent toutes sortes d'hypothèses; est-elle morte? A t'elle eut un acident? Est-elle partie dans un autre pays? Les années passent et Bettie Page devient un mythe, comme James Dean ou Marilyn Monroe.

En fait, la réalité ne fut connue que beaucoup plus tard. En lutte avec ses démons intérieurs, Bettie Page a simplement fuit New-York pour la Floride. Revenant aux bases de son éducation familiale, elle se consacre à la religion pendant une trentaine d'années. On peut facilement conclure que son éducation était en perpétuel conflit avec sa carrière de modèle, mais son séjour très long dans une communauté religieuse n'a fait qu'empirer les choses.

Bettie-Page-6Pendant ce temps là, elle reste à l'écart du monde et ne se doute même pas qu'elle est devenu un sex-symbol des années 50, ayant des millions de fans de par le monde et que tout un marketing s'est créé autour de son image.

Pendant cette période, elle a tenté de se remarier mais ce fut un échec. Elle est de plus en plus victime de dépressions ou de troubles psychologiques. Ce n'est qu'en 1992 qu'elle repparait, à sa sortie d'un hôpital, ou elle était soignée pour schizophrénie paranoïde. Elle découvre alors toute l'industrie qui s'est créée autour de son image de pin-up et sa popularité internationale.

Elle rencontre pour la première fois Hugh Hefner qui l'invite à la projection du film « Rocketeer » qui est donné dans sa célèbre demeure, la « Playboy Mansion » en 1995. Dans la BD originale de Dave Stevens, la petite amie du héros s'appelle Betty et elle est le clone de Betty Page !

Hefner propose alors à Betty de lui présenter un avocat qui s'occupe des droits de grandes personnalités du cinéma, souvent disparues, comme James Dean ou Marilyn Monroe, afin qu'elle puisse défendre ses droits sur les objets à son effigie diffusés dans le monde entier.

Ainsi l'avocat, Roesler, devient son agent et l'aide à la sortir de ses problèmes financiers et lui permet, sans doute, d'obtenir une confortable retraite. Sortie de l'anonimat dans lequel elle était restée tant d'années, Bettie Page découvre ses fans dans les années 2000 et a du mal à réaliser le véritable culte dont elle fait l'objet.

bettie-portrait"Les jeunes femmes m'écrivent un nombre incalculable de lettres. Elles se tournent vers moi et me remercient de les aider à voir comment elles peuvent être elles-mêmes, ou comment elles peuvent se réinventer, s'affirmer, perdre leurs inhibitions, et sortir de leurs coquilles. Bien sûr, en posant pour des photos je n'ai jamais eut l'intention de faire cela, mais je suis heureuse de voir que ce que j'ai fait il ya si longtemps signifie quelque chose pour tant de gens."

 

Bettie-Page-14.jpgHugh Hefner ajoute:

"Elle est devenue, avec le temps, une icône américaine, son sourire et sa personnalité pétillante apparait dans chaques poses. Une touche coquine a été ajoutée par Irving Klaw avec les photos de fessées, de fétichisme et de bondage, qui sont devenues une part de la mystique Bettie Page, il s'agissait de parodies ludiques qui sont désormais perçues comme la source d'inspiration même des excursions de Madonna dans le royaume de la perversion sexuelle." 

Bettie découvre également ce que les artistes ont fait de son image: Rocketeer, les illustrations de Olivia de Berardinis, sans doute ne l'a t'elle pas su, mais elle apparait également dans la BD de Yann et Berthet "Pin-up", sans compter toutes les oeuvres des dessinateurs amateurs anonymes, fans de la pin-up.


Bettie-Page-Olivia-de-Berardinis  Bettie-Page-Pin-up-Yann-Berthet  Betty-Dave-Stevens
Olivia de Berardinis Poison Ivy, Pin-Up - Yann/ Berthet Betty Rocketeer - Dave Stevens

 

En 2005 sort un film retraçant la vie de Bettie Page, "The Notorious Bettie Page" avec Gretchen Mol jouant le rôle de Bettie et Sarah Paulson dans celui de Bunny Yeager. Je ne saurais quoi en dire, je ne l'ai pas encore vu mais quel qu'en soit la qualité, tout fan fan de la Miss se doit d'avoir le DVD sur son étagère, donc!...

 

bettie-page-movie-gretchen-Mol
  bettie-page-movie-gretchen-Mol-2
  bettie-page-movie-gretchen-Mol-3
Gretchen Mol Gretchen Mol
Le fameux encart de Playboy

 

Anna-Nicole-Smith-Betty-Me-Page-Pamela-Anderson-Playboy-50tSi sa vie fut empreint de malchance et d'occasions manquées, elle passa les dernières années de sa vie entourée de beaucoup d'attention. Elle participait à des soirées privées organisées par Hugh Hefner et fut une invitée de marque pour les 50 ans de Playboy (ci-contre, Betty a 80 ans, elle est encadrée par Anna Nicole Smith et Pamela Anderson). Elle allait parfois à la "Mansion" pour assister à la projection de vieux films et aimait également rester chez elle pour passer des heures devant la télé.

Début décembre 2008, Betty Page a une attaque cardiaque et reste plongée dans le coma. Elle meurt d'une pneumonie une semaine plus tard, le 11 décembre. Elle avait 85 ans.

Elle s'en est allée rejoindre Marilyn Monroe, Jayne Mansfield et d'autres sex-symbols des années 50, des femmes à la beauté si remarquable et si unique. Adieu Miss Page et merci!

 

 

bettie-portrait-2.jpgBetty Mae Page,

en quelques dates.

Années actives en tant que modèle: environ 1949 (26 ans) - 1957 (34 ans)

22 avril 1923 : Naissance du second enfant de Edna et Roy Page à Nashville, prénommé Betty.

1937/38 : Mort de Roy Page

1937-1940 : Scolarité à Hume-Fogg High School, Nashville.

1940-1944 : Scolarité à Peabody College, Nashville (fait maintenant parti de Vanderbilt University). Obtient un diplôme en anglais.

1944 : Elle travaille un moment comme professeur d'anglais. Part à San Francisco ou elle fait quelques essais pour le cinéma.

1947 : Déménagement à New-York.

Fin des années 40 : Début de sa carrière comme modèle sexy

1951-52 : Rencontre avec le frère et la sœur Klaw.

1953 : Bettie est le modèle numéro 1 des Klaw. Réalisation de « Strip-o-rama ».

1954 : Réalisation de "Varietease" avec Bettie Page et Lily Saint Cyr. Durant des vacances avec sa sœur en Floride, elle rencontre Bunny Yeager.

1955 : Bettie devient la Miss Janvier de Playboy, devenant ainsi la treizième playmate du nouveau magazine. Réalisation de "Teaserama". Début de l'enquête du Sénat sur les Klaw.

1957 : Dernière année en tant que modèle.

1958 : Betty Page part en Floride.

1978: Troisième mariage mais échec.

1992: Elle sort du Patton State Hospital de San Bernardino

1995: Rencontre avec Hugh Hefner à la "Mansion"

2003: Participation à la grande fête donnée par Hugh Hefner pour les 50 ans de son magazine "Playboy".

11 décembre 2008: Décés de Betty Page à l'hôpital, à 85 ans.

 



Sources

  • Bettiepage.com
  • Le livre des Playmates (Playboy, 1996)
  • Bunny's Honeys – Bunny Yeager, Queen of Pin-up photography (Taschen 1994)
  •  Betty Page, Queen of Pin-up (Taschen 1993)

bettie-page-sepia.jpg

Commentaires