Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde de Stef Pour cause de changement de version du logiciel de blog, mon blog est complètement sens dessus desous. Veuillez m'excuser pour la difficulté de lecture engendrée par ce fait ....

Flight 19

Stef
Film
Le Vol 19 ne répond plus!
(Close Encounter of the Third Kind
"Rencontre du Troisième Type"-1977)

CEO3K-1Dans la première scène du film, cinq TBM Avenger sont découverts dans le désert... 


Dans le désert de Sonora, en pleine tempête de sable, des scientifiques découvrent des avions militaires de la Seconde Guerre mondiale disposées en cercle, intacts et en parfait état de marche. C'est la première scène du film de Steven Spielberg, "Rencontre du Troisième Type"...

Un événement réel

Il n'est point question ici de vous raconter le film de Spielberg, ce qui serait inutile car il s'agit sans doute d'une de ses oeuvres les plus connues.
Comme dans "1941", Spielberg n'a pas tout inventé. Premièrement, une rencontre du troisième type est un terme utilisé en ufologie (étude des OVNIs) et désigne un contact avec quelque chose d'étranger à notre civilisation.  L'astronome, et ufologue, Josef Allen Hynek a répertorié trois catégories possibles de contacts:
Un contact de type 1: Le témoin aperçoit seulement une lumière mobile ou une image sur un écran radar qui est inconnue. L'observation peut être faite de nuit comme de jour et peut même être photographiée.
Contact de type 2:  L'OVNI est vu de près et des effets physiques sont remarqués, soit sur le témoin ou, par exemple, sur le moteur d'une automobile. Ce type inclus les atterrissages où il reste des traces, mais non la vue des extra-terrestres eux-mêmes.
Contact de type 3: Des êtres extra-terrestres  sont observés dans le vaisseau spatial pendant une rencontre de type 2, ou bien ceux-ci sont effectivement rencontrés. Ceci inclus les visites à bord des vaisseaux spatiaux.
La première scène est inspirée d'un événement réel, la disparition des  bombardiers torpilleurs Grumman/ General Motors TBM Avenger du "Flight 19" qui a décollé de Fort Lauderdale en Floride et qui a disparu sans laisser de traces le 5 décembre 1945 dans le Triangle des Bermudes.

CEO3K-3
CEO3K-2

Hé oui mon gars! Ils ont disparus depuis...32 ans! Petite erreur, il n'y avait pas de FT-33 dans le "Flight 19"!

CEO3K-4Tous les effets personnels des élèves sont encore dans les cockpits...


Dans le scénario de Spielberg, les appareils et les équipages ont été enlevés par des extra-terrestres lors de leur vol. Afin de préparer un futur contact, ils laissent les avions être découvert 32 ans plus tard.

Mais qu'en est-il réellement?
Voici la véritable histoire de ces avions disparus dans le "Triangle du Diable".Avenger-Flight-19

L'histoire vraie du "Flight 19"

5 décembre 1945. 14h10.

Base aéronavale de Fort Lauderdale, Floride.

Cinq bombardiers torpilleurs de type TBM Avenger (1 x TBM-3, 4 x TBM-1C) pilotés par des élèves sont sur le point de prendre l’air pour un exercice de navigation et de bombardement.

Les cinq avions constituent la formation à laquelle a été attribué l’indicatif de « Flight 19 ». Le lieutenant Charles Carroll Taylor est le pilote instructeur qui les accompagne à bord du TBM-3 Avenger immatriculé FT-28.

Les élèves doivent donc se diriger à 90km vers l’est, vers une cible sur laquelle ils effectueront un bombardement et ensuite continuer sur 108 km, obliquer vers le nord sur 117 km pour survoler les Bahamas et ensuite retourner à la base de Fort Lauderdale.

Les transmissions radio confirment que l’exercice de bombardement est accompli et réussi vers les 15h00.

Une autre formation capte un message de Taylor 40 minutes plus tard, il déclare que ses compas sont en panne et qu’il ne sait plus où il se trouve.
La formation semble perdue et Taylor pense être près des Keys. Il semble régner une grande confusion dans le groupe, les élèves n'ont pas l'air en accord avec les décisions de Taylor et la météo se détériore. Les contacts sont ensuite plus épisodiques. A 18h20, il demande aux avions de se rapprocher et d’amerrir dés que l’un d’entre eux tombe en dessous de 10 gallons (37,8 litres) de réserve de carburant

C’est le dernier message du « Flight 19 » et c'est aussi le point de départ  du mythe moderne du "Triangle des Bermudes" et ses disparitions mystèrieuses.


TBM-3-flight19-charles-taylor

  Les hommes du « Flight 19 »

 

Immatriculation

Pilote & membres d’équipage

Numéros de série

Appareil

 

FT-28

Lieutenant Charles C. Taylor (pilote instructeur) USN

Aviation Ordnanceman 3rd Class Robert Francis Harmon (mitrailleur) USN

Aviation Radioman 3rd Class Walter R. Parpart (Radio) USN

N° 23307

Grumman TBM-3 Avenger

FT-36

Captain E.J Powers (pilote) USMC

Staff sergeant Howell O. Thompson (mitrailleur) USMC

Sergeant George.R. Paonessa (radio) USMC

N° 46094

Grumman TBM-1C Avenger

FT-3

Ensign Joseph.T. Bossi (pilote) USN

Seaman 1st Class Herman A. Thelander (mitrailleur) USN

Seaman 1st Class Burt E. Baluk, JR (radio) USN

N° 45714

Grumman TBM-1C Avenger

FT-117

Captain George W. Stivers (pilote) USMC

Private Robert P. Gruebe (mitrailleur) USMC

Sergeant Robert F. Gallivan (radio) USMC

N° 73209

Grumman TBM-1C Avenger

FT-81*

2nd Lieutenant Robert J. Gerber (pilote) USMC

Private First Class William E. Lightfoot (mitrailleur) USMC

N° 46325

Grumman TBM-1C Avenger

USN= United States Navy, USMC= United States Marine Corps
*Il manque un membre d'équipage à bord du FT-81, il s'agit du
Marine Corporal Allan Kosnar qui a été dispensé de vol ce jour là.
 


Disparition d’un PBM-5 Mariner

Avant que le contact soit perdu, des navires et des bases sont prévenus qu’un groupe d’avions s’est perdu. Un des avions parti à leur recherche, un hydravion Martin PBM-5 Mariner décolle après le coucher du soleil. Il ne reviendra pas, des témoignages visuels et radar attestent que l’appareil a explosé en vol, sans doute à cause d’une défaillance mécanique comme le concluera le rapport d’enquête.

  pbm-5 martin mariner aug1945

Un Martin PBM-5 Mariner, le même type d'hydravion qui se porta au secours du "Flight 19" avant d'être à son tour porté disparu.

 

Enquête sur une étrange disparition

Quelques mois après la disparition totale du « Flight 19 », la Navy rend un rapport de 500 pages sur l’affaire. Il fait état de plusieurs choses :

-Taylor a confondu les îles des Bahamas avec des îles des Keys, plus au sud-est. Il pensait qu’en allant vers le Nord-ouest, il atteindrait les terres.

-Taylor est accusé de manque de professionnalisme et d’avoir entrainer la perte du groupe, sans réel preuve.

Par suite de la plainte de la mère de l’instructeur à propos de ce blame injustifié, sur le dossier est apposée la mention « cause inconnue ». Bien qu'injuste et non fondée, la conclusion sur la responsabilité du lieutenant Taylor est bien commode pour l'armée!

 Il a été démontré que les avions étaient bien là ou ils devaient être, au-dessus des Bahamas, et pas au-dessus des Keys de Floride comme le pensait Taylor. Il est possible alors qu’il se soit dirigé vers ce qu’il pensait être les terres et prit la direction de l’est. Il a été émis d’autres hypothèses pouvant expliquer l’erreur de navigation du groupe qui pourraient expliquer le fait qu’il se soit dirigé vers la haute mer et non vers les côtes. Certains troubles psychologiques apparaissant dans certaines situations pourraient  également expliquer aussi la désorientation du lieutenant Taylor.

D’autres hypothèses plus fantastiques ont été avancées, comme des anomalies magnétiques, gravifiques ou voire même l’intervention de vaisseaux spatiaux (solution choisie par Spielberg !).

Des recherches ont permis la découverte de plusieurs épaves d’Avengers dans la zone mais aucun numéro de série ne correspondait aux appareils du Flight 19. Il faut savoir que tout de même 94 hommes de la base de Lauderdale ont été perdus en mer à l’entrainement entre 1942 et 1946. Les élèves du Flight 19 n’ont pas été les seuls à s’abimer en mer durant la Seconde Guerre mondiale. Et certains appareils étaient même purement jetés à la mer car déclarés irréparables ou déclassés !

65 ans après, bien des choses ont été dites et écrites sur cette disparition, crédibles ou beaucoup moins, mais aucune explication définitive, avérée et vérifiée n’a pu conclure cette affaire.


Fiche technique Grumman TBM-3E Avenger

Fabricant: General Motors

Envergure: 16,51 m

Longueur: 12,48 m

Hauteur: 5,00 m

Motorisation : 1 moteur Wright R-260-20 Cyclone 14 de 14 cylindres radiaux disposés en deux rangées, développant 1900 cv au maximum.

Armement: 3 mitrailleuses de 12,7mm (Cal .50), 1 mitrailleuse de 7,62mm (Cal .30)
Charge de 900 kg (bombes ou torpille)dans une soute ventrale

Poids en charge: 8120 kg

Vitesse maximale: 440 km/h à 8000 m

Plafond pratique: 9200 m

Distance franchissable : 1600 km

Equipage: 3

 

Le profil du TBM-3 Avenger a été dessiné spécialement pour le blog par Vincent Bourguignon du site WW2.drawings


banniere-bourguignon

Commentaires

bardalyves 22/04/2010 15:13


Enfin un article sobre et sérieux sur cette disparition.
Merci Stef.