Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde de Stef Pour cause de changement de version du logiciel de blog, mon blog est complètement sens dessus desous. Veuillez m'excuser pour la difficulté de lecture engendrée par ce fait ....

Le Palomino Club

Stef
every which way but looseLe Palomino Club
6907 Lankershim Blvd., North Hollywood, CA, 91605

Every Which Way But Loose - 1978
Any Which Way you Can - 1980
("Doux, Dur et Dingue" & "Ca va cogner")
Le club Palomino en (juin?) 1978.(Every which way but loose) (Le long du trottoir, de gauche à droite, une Chevrolet El Camino 1976, Chevrolet Impala (?), Chevrolet Caprice Estate Station Wagon)
Le club Palomino en (juin?) 1978.(Every which way but loose) (Le long du trottoir, de gauche à droite, une Chevrolet El Camino 1976, Chevrolet Impala (?), Chevrolet Caprice Estate Station Wagon)

Le club Palomino en (juin?) 1978.(Every which way but loose) (Le long du trottoir, de gauche à droite, une Chevrolet El Camino 1976, Chevrolet Impala (?), Chevrolet Caprice Estate Station Wagon)

Emplacement du Palomino Club

Lynn halsey taylor sondra locke 1Every Which Way But Loose
Philo Beddoe a trois passions: la bière fraiche, la bagarre et Clyde, un orang-outang qui ne le quitte jamais. Américain moyen vivant à Los Angeles, il gagne sa vie comme camionneur, mécano ou en participant à des combats de boxe à poings nus. Il vit pépére chez "Ma", une vieille dame irascible, avec son copain Orville.
Jusqu'au jour où il tombe amoureux fou
 de Lynn-Halsey Taylor, une chanteuse, rencontré au club "The Palomino"...
Nouvelle venue dans la musique country, Lynn-Halsey Taylor (jouée par Sondra Locke, ex compagne de  Clint Eastwood) entonne " I seek the night" devant un parterre d'auditeurs captivés et un Philo Beddoe hypnotisé...

Sondra Locke a vraiment chanté pour le film. (Every which way but loose)

Sondra Locke a vraiment chanté pour le film. (Every which way but loose)

The Palomino Club

Le club "The Palomino" a réellement existé, et ce n’était pas n’importe quel club. Situé dans la vallée de San Fernando, il fut qualifié de "plus important club de musique Country de la Cote Ouest » par le journal Los Angeles Times. Ne pas confondre avec l'actuelle boite de strip-tease de Las vegas...

La scène du "Palomino" (Every which way but loose)

La scène du "Palomino" (Every which way but loose)

A l’origine, le « Palomino » était un bar comme un autre. Situé au n°6907 Lankershim Boulevard, il fut repris en 1952 par trois hommes : Amos Emery Yeigh et Bill & Tom Thomas. Le premier revendit ses parts en 1959 aux deux frères, et à cette époque, le club était devenu l’un des plus importants de la vallée.  Lorsque le lieu de prédilection des musiciens de Country dans la région disparut, le Palomino devint leur principal lieu de représentation. Durant les années 50 et 60, toutes les grandes pointures de la Country Music défilèrent au club, devenu une référence du genre. C'était également un passage obligé, Une sorte de "rite de passage" pour tout nouvel artiste qui désirait se faire un nom dans le genre.

La salle du club en 1978 dans "Every Which Way But Loose", puis le même endroit en 1980 dans "Any Which Way you Can".  Fats Domino dans "Any Which Way you Can"
La salle du club en 1978 dans "Every Which Way But Loose", puis le même endroit en 1980 dans "Any Which Way you Can".  Fats Domino dans "Any Which Way you Can"La salle du club en 1978 dans "Every Which Way But Loose", puis le même endroit en 1980 dans "Any Which Way you Can".  Fats Domino dans "Any Which Way you Can"
La salle du club en 1978 dans "Every Which Way But Loose", puis le même endroit en 1980 dans "Any Which Way you Can".  Fats Domino dans "Any Which Way you Can"

La salle du club en 1978 dans "Every Which Way But Loose", puis le même endroit en 1980 dans "Any Which Way you Can". Fats Domino dans "Any Which Way you Can"

Il restait ouvert toute la journée, ce qui permettait aux clients de voir les répétitions des chanteurs et musiciens et même de pouvoir les rencontrer dans les coulisses.

Durant les années 70, le centre d'intérêt des habitants de Los Angeles glissa peu à peu vers d'autres types de musiques et la clientèle s'intéressait moins à la country qu'auparavant. Le club dut se résoudre à ouvrir également ses portes aux rockers et d'autres artistes afin de pallier cet état de fait.

Les concerts amenaient généralement beaucoup de monde, ce qui causait quelques fois des problèmes, avec des foules entières attendant à l’extérieur du bâtiment.

A la fin des années 70, le Palomino connait un tel succès que les clients doivent faire la queue sur le trottoir ...

A la fin des années 70, le Palomino connait un tel succès que les clients doivent faire la queue sur le trottoir ...

Il restait ouvert toute la journée, ce qui permettait aux clients de voir les répétitions des chanteurs et musiciens et même de pouvoir les rencontrer dans les coulisses.

Durant les années 70, l'habitant moyen de Los Angeles s'intéressait moins à la country qu'auparavant et le club dut se résoudre à ouvrir également ses portes aux rockers afin de pallier cet état de fait.

Les concerts amenaient généralement beaucoup de monde, ce qui causait quelques fois des problèmes, avec des foules entières attendant à l’extérieur du bâtiment.

"Every Which Way But Loose" 1978

"Every Which Way But Loose" 1978

Le t-shirt du club était attribué seulement au personnel de l'établissement. Le tricot du haut date de 1976. Certaines n'ont pas hésité à ne se faire engager qu'une seule soirée pour récupérer le t-shirt, devenu "collector" depuis! Dans les deux photos du bas, une serveuse dans "Any Which Way you Can".
Le t-shirt du club était attribué seulement au personnel de l'établissement. Le tricot du haut date de 1976. Certaines n'ont pas hésité à ne se faire engager qu'une seule soirée pour récupérer le t-shirt, devenu "collector" depuis! Dans les deux photos du bas, une serveuse dans "Any Which Way you Can".Le t-shirt du club était attribué seulement au personnel de l'établissement. Le tricot du haut date de 1976. Certaines n'ont pas hésité à ne se faire engager qu'une seule soirée pour récupérer le t-shirt, devenu "collector" depuis! Dans les deux photos du bas, une serveuse dans "Any Which Way you Can".

Le t-shirt du club était attribué seulement au personnel de l'établissement. Le tricot du haut date de 1976. Certaines n'ont pas hésité à ne se faire engager qu'une seule soirée pour récupérer le t-shirt, devenu "collector" depuis! Dans les deux photos du bas, une serveuse dans "Any Which Way you Can".

Malheureusement, à la fin des années 80, le Palomino était devenu trop petit pour attirer les plus grandes stars et la disparition des deux frères Thomas donna le coup de grâce à l’établissement déjà déclinant. Il ferma définitivement ses portes en 1995.

C’est tout un pan de l’histoire de la musique américaine de la seconde moitié du XXe siècle qui disparut avec lui.

Sondra Locke chante "I seek the night" (et non pas "what's a girl to do") au Palomino Club.

Neil Diamond - I Seek The Night

I seek the night
And I rest my head
On my weary bed
And I think about you

And time's on my mind
I've been thinking about
What I'm doing without
With a boy like you
What's a girl to do

Yesterday was more or less
Just like the day before
And time don't matter
When there's nobody else around

Yesterday is dead and gone
And all I believe is in now
I believe and how my time has come

Why sleep at all
Just to rest my head
On a lonely bed
And to dream alone

Time's on my mind
And the last I heard
He was like a bird
Don't know where he flew
And what's a girl to do

What's a girl to do
What's a girl to do

Sondra Locke chante "One Too Many Women in Your Life" dans "Any Which Way you Can"

Sondra Locke chante "Too Loose" dans "Any Which Way you Can"

Le club vu depuis le parking en 1978, ainsi que le Chevrolet Pick-Up 1955 de Philo Beddoe. (Every which way but loose)

Le club vu depuis le parking en 1978, ainsi que le Chevrolet Pick-Up 1955 de Philo Beddoe. (Every which way but loose)

Le même endroit dans "Any Which Way You Can", cette fois ci, Philo conduit un GMC Pick-Up 1956-1957 (?).

Le même endroit dans "Any Which Way You Can", cette fois ci, Philo conduit un GMC Pick-Up 1956-1957 (?).

Couverture du "Live at The Palomino", le vynil 33 tours d'un enregistrement live du musicien country Red Rhodes au Palomino Club en 1969

Couverture du "Live at The Palomino", le vynil 33 tours d'un enregistrement live du musicien country Red Rhodes au Palomino Club en 1969

Ce qui fut autrefois un lieu incontournable pour les artistes de Country puis de Rock en Californie du sud est devenu "Le Monge"...une salle de banquet!

Ce qui fut autrefois un lieu incontournable pour les artistes de Country puis de Rock en Californie du sud est devenu "Le Monge"...une salle de banquet!

L'ancien club et son parking vu avec "Street View" de nos jours. La porte d'entrée de l'époque a été murée.

L'ancien club et son parking vu avec "Street View" de nos jours. La porte d'entrée de l'époque a été murée.

Commentaires