Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde de Stef Pour cause de changement de version du logiciel de blog, mon blog est complètement sens dessus desous. Veuillez m'excuser pour la difficulté de lecture engendrée par ce fait ....

Si tu vas à la Treille...

Stef
Si tu vas à la Treille...
N'oublie pas d'aller voir "Manon des Sources"!


 

 

Je peux le dire, c'est grâce à l'Education Nationale (et  à la télévision!)  que j'ai découvert les oeuvres de Marcel Pagnol. Ces histoires provenant d'une Provence aujourd'hui disparue m'ont toujours fasciné. Ce sont des récits de gens ordinaires qui peuvent soit passionner, soit laisser totalement indifférent. Oui, Pagnol, ça n'a rien à voir avec "X-Men" ou "2012" mais j'en suis accro.

Pour moi, enquêter sur les traces de l'enfance de Pagnol me fascine alors qu'on ne peut y voir que des choses bien banales et sans intérêt. "La Gloire de mon Père" c'est un peu comme la "Petite Maison dans la Prairie", un instantané d'une époque révolue qui conte la vie de gens bien ordinaires. Je suis né à Salon-de-Provence, dans la région de Marcel Pagnol et dans la ville où se déroule la "Fille du Puisatier", c'est un paramétre qui doit forcément expliquer en partie cet intérêt.

Cependant, je pense tout de même que ce sont les performances de Raimu et Fernandel qui ont le plus contribué à attirer l'attention de l'enfant que j'étais sur l'oeuvre de Pagnol. La découverte des écrits ne s'est faite qu'ensuite.

 

bastide neuve

La "Bastide-Neuve", maison de vacance de la famille Pagnol au début du XXe siècle.

Qu'est ce que la Treille?

La Treille, c'est le petit village du 11e arondissement de Marseille perché près du Garlaban que Pagnol découvre vers ses 8 ans. Il est fasciné par cet endroit, les collines et ses garrigues. Joseph, son père, instituteur à Marseille, loue une ferme appelée la "Bastide-Neuve" en 1903 avec l'aide de son beau-frère, le fameux "Oncle Jules". Cette ferme, qui existe toujours, se trouve sur la route des Bellons, non loin de celle qu'habitait "Lili des Bellons", grand ami de Marcel Pagnol, au nord du village.

 

Ci-dessous: Le cercle Saint-Dominique de  la Treille (dans les années 80?)

NEP LaTreilleLa Treille c'est aussi l'endroit ou fut filmé "Manon des Sources" et "Ugolin" en 1952, mais également "Cigalon" en 1935. Malgré les ans, il est toujours possible d'identifier certains lieux comme la place et sa fontaine, ou le restaurant nommé "Cigalon" à l'entrée de la Treille.

Marcel Pagnol fit l'acquisition de terrains à l'est du village, dans la garrigue, qu'il utilisa pour tourner "Angèle" et "Regain".  Des maisons furent construites pour les tournages et demeurèrent sur place. Bien que fortement dégradées, les ruines de "Regain" et la ferme de la "Douloire" (Angèle) existent toujours.

 

Les randonnées théatrales

 

 

Dorénavant, une troupe de comédien de la compagnie "Scènes d'Esprit" joue chaque année "Manon des Sources" sur les lieux même du tournage du film. Ce qui est asez particulier est la façon de présenter l'oeuvre car chaque scène se joue en décor naturel, et il recommandé de consacrer une journée entière et de s'équiper pour marcher car le public doit suivre les  20 comédiens pendant 12 km, depuis les rues du village en passant par les collines et le vallon de Marcellin.

Les prochaines représentations auront lieues en avril et mai 2010, les réservations doivent se faire à l'avance.


scenes-d'esprit11.3.07 (11)Sur la terrasse du "Cigalon", l'instituteur s'entretient avec des habitants du village, autour d'un verre d'anisette comme il se doit!

scenes-d'esprit11.3.07 (24)

L'action emmène le public vers la colline et en particulier ici, près de la ferme de "Angèle".

scenes-d'esprit11.3.07 (76)

  Le pauvre Ugolin finit par faire les frais des "magouilles" du Papet et se pend...

scenes-d'esprit11.3.07 (79)

L'instituteur converse avec Manon Cadoret, dites "Manon des Sources".


Photos prises en 2007

 



Ou quelques habitants du village se moquent gentiment de Mr Belloiseau

 

Commentaires