Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde de Stef Pour cause de changement de version du logiciel de blog, mon blog est complètement sens dessus desous. Veuillez m'excuser pour la difficulté de lecture engendrée par ce fait ....

Vampira

Stef
Movie Babe
Vampira
Maila Nurmi
(Plan 9 from Outer Space - 1959)  
construction

L'introduction du "Vampira Show" présenté par Maila Nurmi en 1954.

Maila-nurmi-Vampira-2.jpg

Maila Nurmi, alias Vampira, telle qu'elle apparaissait dans son show à la télévision, dans les années 50.

 

Maila-Nurmi-1.jpgMaila Nurmi, la blonde pin-up scandinave, avant ses apparitions en tant que Vampira.

 

 

Plan-9-from-outer-space-posterPlan 9 from Outer Space

 

Cette fois ci, la présentation de la "Movie Babe"  sera également un prétexte à la présentation plus complète du film auquel elle a participé. Car "Plan 9 from Outer Space" est un monument, pas dans le sens ou on l'entend généralement, mais un monument, une légende, un mythe du cinéma tout de même!
Lorsque j'évoque ce film, je ne peux m'empêcher d'avoir de l'admiration et du respect pour Edward Davis Wood, Jr, son réalisateur. Respect parce que Mr. Wood était un passionné, admiration parce qu'il a persévéré contre vent et marais pour faire aboutir son rêve: tourner des films, faire du cinéma.

Je suis un peu triste aussi, car il est dommage de voir un passionné être aussi mauvais. Ed Wood avait la flamme et l'enthousiasme mais pas le talent.
On l'a taxé de "plus mauvais cinéaste de l'histoire du cinéma", mais 50 ans après, son oeuvre est toujours là, des spectateurs regardent toujours son "Plan 9", en parlent sur leurs sites et d'autres en font... un film!
Mais disons le tout net, "Plan 9 from Outer Space" est un ratage total. Les acteurs sont mauvais, le scénario peu intéressant, les dialogues affreux, les effets spéciaux et les décors sont à pleurer et surtout la réalisation et le montage sont pitoyables.

Mais qu'est ce que "Plan 9 from Outer Space"?
 
Hé bien, c'est un film de S.F. où des extra-terrestres déclenchent un fameux "plan 9" qui consiste à relever les morts pour qu'ils s'attaquent aux vivants! Sauf qu'il n'y a que... heu... trois mort-vivants... Voilà une tache qui promet d'être difficile et longue!
Il faut savoir que le film a été financé par une église Baptiste (on fait ce qu'on peut!) et leurs membres voulaient avoir un œil sur la réalisation. Le titre initial "Grave Robbers from Outer Space" ("Les pilleurs de tombes venant de l'espace") ne leur convient pas et il est remplacé par "Plan 9 from Outer Space", puisqu'il est question de ce fameux "Plan 9" dans le script.
Ed wood a ensuite réuni quelques artistes de la TV, du cinéma et de la radio à la petite renommée, ou au crépuscule de leur carrière, et emballé c'est pesé ! Et chauffe Marcel!
 
* Le "grand Criswell" était un pseudo voyant officiant à la radio et la TV qui fréquentait les soirées huppées d'Hollywood.
* Vampira était l'hôtesse des soirées de films d'horreur sur KABC-TV puis sur KHJ-TV à partir de 1954.
* Tor Johnson était un ancien lutteur, "spécialisé" dans les interprétations de créatures monstrueuses au cinéma.

D'autres sont des acteurs plus ou moins connus:
* Gregory Walcott continuera sa carrière dans les séries TV bien longtemps après sa participation dans le film de Ed Wood.
* Lyle Talbot a trente ans de carrière dérrière lui et il est l'acteur le plus connu du casting.
* Bela Lugosi, marqué par ses rôles de vampire dans les années 20 et 30 est un acteur vieillissant, accro à la morphine, considéré comme "Has been" par la profession. Il tourne quelques images avec Ed wood pour un projet qui ne verra pas le jour en 1956. Il mourut peu de temps après et ne put participer activement à "Plan 9 from Outer Space"... 
 
 A signaler aussi en "guest star" improbable:
* Thomas Robert Mason, chiropracteur de la femme de Ed Wood, engagé en remplacement de Lugosi pour sa soi-disant ressemblance! Il participe au film en se promenant la face cachée par une cape... A mourir de rire!
 
plan-9-from-outer-space-11.jpg"The Amazing Criswell" (dans son propre rôle), un voyant mondain à la petite célèbrité, nous met en garde dans une de ses prédictions foudroyantes! Il était renommé pour le manque total de fiabilité de ses prédictions... Et il était l'ami et le voyant personnel de l'ancien sex-symbol Mae West.
 
 

Le film commence par les funérailles de la jeune femme d'un  vieil homme joué par Bela Lugosi. Le curé semble lire la Bible mais en fait il n'ouvre pas la bouche. Alors était ce réellement censé être une voix off ou il y a eu gourrage dans la production?
Dans les quelques personnes présentes, on se demande si la brune aux cheveux longs qui s'en va n'est pas Ed Wood himself.
Quand aux fossoyeurs, il semble qu'ils ne soient pas sur le même terrain que la tombe... Enfin bref, lors du premier visionnage de ce film, on ne peut s'empêcher de lever un sourcil en signe de stupéfaction...
Les images ont été tournées en 1956 pour le film "Tomb of the Vampire" que Ed Wood ne finit jamais. Les images de Lugosi ont été réutilisées pour "Plan 9", un film totalement différent de celui prévu en 1956.
 
 
plan-9-from-outer-space-10.jpg Le "vieil homme" (Bela Lugosi) vient de perdre sa jeune femme, et à ses cotés un curé ventriloque qui lit la Bible sans remuer les lèvres.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
plan-9-from-outer-space-12.jpg Waoow ça c'est du cockpit de DC-6! Quel époustouflant travail de la part des décorateurs! ( Mais y avait-il un décorateur dans l'avion??). Bon, les tenues des pilotes ont l'air potables. A droite, Jeff Trent (Gregory Walcott)
 
 
 

 

 

 

 

La scène suivante est assez amusante (involontairement). Nous sommes en compagnie de l'équipage d'un quadrimoteur Douglas DC-6 qui croise la route d'une soucoupe volante. Ce qui est drôle, c'est tout bonnement le cockpit de l'avion lui-même, fait de bric et de brocs, avec en guise de porte de cockpit, un rideau de douche (ou approchant)! Les commandes de vol son réduites à... heu... des trucs qui ne ressemblent à rien, sur aucun avion connu! Derrière le copilote se trouve une sorte de cadran (horloge?) non identifié, qui semble scotché contre le mur. En fait, rien qui ne ressemble à un élément de cockpit de DC-6.
Quand à l'OVNI croisé en chemin, il s'agit d'une vague maquette (et encore!)  suspendue à un fil et l'effet est pitoyable pour un film de professionnel. Rien de comparable avec le vaisseau de "Planète Interdite", fantastique film de SF des années 50 ("Forbidden Planet" - 1956). Et ben, oui, tout est fait à l'économie...
 
 
plan-9-from-outer-space-19.jpg Ah oui! Il est vachement réussi le DC-6 là!... Ah, ce sont des images d'archives?... Désolé...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La soucoupe atterrit dans le cimetière et une "goule" (jouée par  Vampira alias Maila Nurmi) apparait et attaque les pauvres employés funéraires. On admire la superbe transition entre les deux plans: les fossoyeurs sont en plein jour, Vampira en pleine scène nocturne!
La "morte-vivante" n'est autre que la femme enterrée dans la scène d'avant, vous suivez?plan-9-from-outer-space-22.jpgplan-9-from-outer-space-14.jpg
" -Oh bonsoir Elvira, je pourrais avoir un autographe siouplait?
- Hein? Elvira?! Petit insolent! Je suis Vampira!!
- Oups pardon m'dame!"
 
Gros plan sur Bela Lugosi devant la petite maison de banlieue de Tor Johnson. Ce sont les dernières images de l'acteur, tournées par Ed Wood peu avant sa mort. Ed Wood qui a quand même tenu à ce que son acteur préféré figure dans "Plan 9".
Lugosi donc arpente le petit jardin, semblant se lamenter. Il cueille une fleur et sort du champ de la caméra. Un cri suivi d'un hurlement de sirène d'ambulance. On suppose qu'il s'est fait écrasé ou qu'il s'est jeté sous une voiture, c'est peu clair et pas très évident.
Comment a t-il pu se faire écraser? Il partait dans la direction opposée de celle de l'allée qui sortait du garage. Lorsqu'on entend le cri, l'ombre de Lugosi est encore visible dans le coin de l'écran.
Le montage fait vraiment penser à un patchwork de scènes indépendantes les une des autres et la volonté de Wood d'y faire figurer Lugosi n'améliore pas le résultat!
 
plan-9-from-outer-space-15.jpgplan-9-from-outer-space-16.jpgLes images prises par Ed wood peu avant la mort de Bela Lugosi. La carrière de l'acteur était au point mort, seul Ed Wood accepta de le faire tourner, il faut dire que le réalisateur était son plus grand fan. Certain l'accusérent de profiter de la renommée de l'acteur hongrois mais tout son entourage était d'accord pour dire que Wood admirait réellement Lugosi.  Bela Lugosi meurt le 16 août 1956 à 73 ans.
  plan-9-from-outer-space-18.jpg
Bela Lugosi sort du champ de la caméra (de la droite vers la gauche) et se fait écraser par une voiture (??!). On note l'ombre de l'acteur alors qu'il a, soit disant, un accident... En fait, il n'y a rien à comprendre: Il s'agit purement et simplement de l'utilisation d'images sans rapports avec le film.
 
plan-9-from-outer-space-5
" V'nez voir! Y a un anjoliveur qui va atterrir dans le cimetière!"
 

Les pauvres employés du cimetière sont découverts morts par des gens sortant d'une crypte (?!) et la police est dépêchée sur place. C'est l'inspecteur Daniel Clay qui enquête sur la mort des deux hommes (joué par Tor Johnson).

Pendant ce temps, le pilote du DC-6, Jeff Trent, raconte son étrange rencontre à sa femme, Paula, et lui dit qu'il a vu un objet volant... en forme de cigare !!! (ce qui laisse supposer que les pilotes de ligne américains volaient bourrés)
Pendant ce temps, l'inspecteur Daniel Clay arpente le cimetière à la recheche du meurtrier et assiste à l'atterrissage d'une soucoupe (la même?). Il se dirige promptement vers le site mais tombe par malchance sur deux zombies (Vampira et le vampire/ Bela Lugosi/ Tom Mason).
Lors du premier visionnage, je n'avais pas compris qu'il s'agissait du "vieil homme" transformé en mort-vivant! Une fois encore la situation est assez incompréhensible car la mise en scène est catastrophique...
Le revolver de l'inspecteur est malheureusement inefficace contre les pin-up gothiques à taille de guêpe et contre les chiropracteurs; il succombe sous l'assaut des deux mort-vivants.
On se souviendra de la phrase d'un des policiers:

Il a été assassiné ... et quelqu'un est responsable!

plan-9-from-outer-space-1L'inspecteur Dan Clay (Tor Johnson) tombe sur un os! Le chiropracteur de Kathy Wood, Thomas Robert Mason, ou Tom Mason, visage dissimulé, passant pour Bela Lugosi dans le rôle du vampire. Totalement abracadabrant! On admire au passage le décor digne d'une pièce de théâtre contemporain.
 
Les policiers, collègues de Clay, sont venus à ses funérailles mais on constate qu'il fait toujours nuit dans ce cimetière (des arbres très touffus peut être?). Pendant ce temps là des OVNIs survolent Hollywood, puis Washington! Comme les militaires ont déjà vu "Le jour ou la Terre s'arrêta" ("The Day the Earth Stood Still" - 1951), ils rispostent à l'agression... heu... enfin, ils anticipent l'agression et font appel à leur plus redoutable arme secrète, la jeep armée de lance-roquettes !
C'est ensuite une succession d'images d'archives, la plupart semblant provenir de la guerre de Corée (Soldats US portant des couvre-casques camouflés type Pacifique, chasseurs F-86 Sabre etc...)
Les extra-terrestres ne semblent pas apprécier l'accueil et repartent vers leur presse-agrume orbital, la station spatiale 7.
 
 
plan-9-from-outer-space-20 La station spatiale 7. Moi j'ai pensé à un presse-citron, d'autres ont pensé à un sein... Remarquez la taille d'une soucoupe par rapport au vaisseau mère...

 

plan-9-from-outer-space-21...Et la taille de l'ombre projetée par la soucoupe qui s'éloigne sur le vaisseau mère!plan-9-from-outer-space-26
  Tanna (Joanna Lee) & Eros (Dudley Manlove) saluent le "Ruler" (John "Bunny" Breckinridge ) à bord de la Station spatiale 7. On remarque les tenues et les instruments... d'un autre monde sans nul doute! Et une table en bois précieux de Sirius 4, bien entendu...

Incapable de pouvoir contacter les gouvernements terriens sans se prendre une roquette, le grand chef proclame qu'il faut par conséquent déclencher le Plan 9 !
C'est à dire, réanimer les morts de fraiche date pour qu'ils s'attaquent aux vivants. "- C'est en bonne voie" annonce Eros, un des ET, "nous en avons déjà deux!icon_lol.gif
 
plan-9-from-outer-space-4Des soucoupes volantes survolent Hollywood! A moins que ce ne soient des anjoliveurs de Chevrolet Bel Air 1957... 
 
L'action revient sur le pilote Jeff Trent (Gregory Walcott) qui repart pour un vol. Le "vieil homme - vampire- Bela Lugosi-Tom Mason" s'introduit dans sa maison afin de s'attaquer à Paula Trent. Afin d'échapper à la terrible créature, elle part chercher refuge dans le cimetière! Bien sur!
C'est à ce moment que l'inspecteur Clay, zombifié à son tour par les rayons émis par les soucoupes volantes, choisit pour sortir de sa tombe... avec beaucoup de mal!
Visiblement, Tor Johnson a dut être aidé pour en sortir, le plan suivant il est presque debout.
Après avoir été poursuivie par toutes les forces zombies des Aliens (trois donc...), Paula est recueillie par un automobiliste. Je sais ça n'a pas l'air très clair, mais le film ne l'est pas non plus!
 
plan-9-from-outer-space-24Le "vieil homme" pénétre dans la demeure des Trent et tente de s'en prendre à Paula (Mona McKinnon). Persuadé que le chiropracteur Tom Mason ressemblait à son défunt ami Lugosi (lui seul semblait être frappé par la ressemblance) , Ed Wood n'hésita pas à l'employer dans le même rôle, estimant sans doute que le public ne verrait pas la différence...  Est-ce que Ed Wood marchait à côté de ses pompes?
 
plan-9-from-outer-space-25.jpg
 L'inspecteur Clay (Tor Johnson) a bien du mal à sortir de sa tombe! On se demande aussi pourquoi on l'a enterré avec un projecteur. plan-9-from-outer-space-9.jpg
Cliché pris sur le plateau de tournage, dans le sens horaire en commençant par le bas: Inspecteur Daniel Clay (Tor Johnson), La Goule (Vampira/Maila Nurmi), le vieil homme vampire (Thomas "Tom" Mason)
plan-9-from-outer-space-7Tor Johnson et Maila Nurmi. Un suèdois et une finlandaise, quel joli couple!
 
Les deux extra-terrestres, Eros et Tanna, appellent à eux les mort-vivants, tout d'abord Clay et la jeune femme, puis ensuite le vampire. On admire une fois de plus l'interprétation "Ed Woodienne" d'un cockpit de vaisseau spatial. Quelques vieilles tables, des appareils de laboratoire périmés et le tour est joué! Encore une fois, c'est surtout le budget qui fait défaut.
Les huiles de l'Air Force au Pentagone discutent de la situation. Les extra-terrestres ont envoyé un message qui a été traduit par un ordinateur (?? on se demande comment). Le general Roberts confie le soin au colonel Edwards de se rendre dans la vallée de San Fernando ou le plus grand nombre de mouvements d'OVNIs a été rapporté.
Eros et Tanna se font passés un savon par leur grand chef (The Ruler) et Eros manque de se faire étrangler par le zombie de Dan Clay, le pistolet électrique (Electro Gun) de Tanna tombant en panne à ce moment là.
Chez les Trent, on asiste à une réunion de grande envergure: La police est là ainsi que le colonel Edwards. Soudain, le vampire (Tom Mason) attaque le policier de faction près de la voiture. Il tente de se défendre avec son revolver qui n'a aucun effet. Il se réfugie chez les Trent mais les armes combinées des personnes présentes ne font pas plus d'effets. Soudain, un rayon venu de la soucoupe posée dans le cimetière transforme le mort-vivant en squelette...
  plan-9-from-outer-space-3
Heu vous allez bien inspecteur Clay? Ancien champion de lutte, Tor Johnson (de son vrai nom Tor Johansson) se reconvertit dans le cinéma d'horreur et de science fiction. Il était en fait tout l'opposé des brutes et des créatures sanguinaires qu'il jouait à l'écran et était connu pour sa grande gentillesse. 
plan-9-from-outer-space-27
Tanna (Joanna Lee) & Eros (Dudley Manlove) , deux spacio-comiques qui espèrent conquérir la Terre avec trois zombies. On voit ou a été recyclé le rideau de douche du cockpit d'avion.
 
 
plan-9-from-outer-space-8
Tor Johnson a enfin réussi à chopper Mona McKinnon.
plan-9-from-outer-space-2Du vieux matos, des tables de récup', des tenues flairants bon le "Flash Gordon" et hop! On a un poste de pilotage de soucoupe volante et les extra-terrestres qui vont bien! Une fois encore, rien à voir avec les décors de "Planète Interdite"!plan-9-from-outer-space-6Un colonel de l'Air Force, des policiers, un pilote civil, il commence à y avoir du monde dans ce cimetière!
A suivre! ....

 

Ed-Wood-portrait-1Edward  Davis Wood Junior
Il semble plus qu'utile d'écrire quelques lignes sur ce fameux "Ed Wood".

 

Edward Wood est né à Poughkeepsie dans l'état de New York le 10 octobre 1924 de Lillian et Edward Wood Senior. Il se passionne très tôt pour le cinéma et collectionne les bouts de pellicules jetées dans les poubelles du cinéma de son quartier. Il s'intéresse principalement aux Westerns et aux films fantastiques. On lui offre une caméra pour ses 12 ans, qui  lui permet de faire quelques petits films avec les gamins du quartier

 

Il a été écrit que sa mère, désirant une fille, l'obligea à porter des robes jusqu'à... ce que le petit Edward fut en mesure de pouvoir protester!ed_wood_pull-angora.jpg Ce qui semble expliquer son penchant pour le travestissement en femme.

 

Il s’engage dans le corps des Marines quelques mois après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor et participe aux combats de Guadalcanal en 1942 avec, selon ses propres dires, des sous-vêtements féminins sous son treillis de combat ! Il fallait oser !

 

En 1947 il aménage à Los Angeles pour écrire des scripts, diriger des pilotes pour la TV et des publicités. Il réussit à mettre en scène sa première pièce: "Casual Company" qui est aussi son premier échec.


Ed Wood, malgré son amour des vêtements féminins, n'est absolument pas homosexuel. Au contraire, il aime les femmes qui, elles, n'apprécient  cependant guère de voir leur garde robe portée par leur compagnon.

 

Le  plus souvent il porte un pull Angora tel qu'on peut le voir à droite.
Il se marie avec Norma McCarty qui ne supporte bientôt plus ses "habitudes" étranges et le quitte.

 

La première opportunité pour Wood de tourner un long métrage arrive en 1953 quand on lui confie "I changed my sex", un film sur la vie du transsexuel Christine Jorgensen qui refuse d'y participer.

A la place, Ed Wood va donc écrire et réaliser un film sur le travestissement assez autobiographique, "Glen or Glenda?" qu'il tourne avec sa petite amie Dolores Fuller   . Véritable fan de Bela Lugosi, ancienne gloire du film d'épouvante, il réusit à le convaincre de jouer le rôle du narrateur. "Glen or Glenda" est un désastre au box-office.Glen-or-glenda-dolores-fuller-ed-wood

Dolores Fuller et Ed Wood dans "Glen or Glenda"Bela-lugosi-pull-the-string-glen-or-glenda-ed-wood.jpg

Bela Lugosi joue le narrateur dans "Glen or Glenda". Il tient des propos bizarres mais il n'est pas responsable des dialogues... "Pull the schhhtrinkk" !

 

C'est l'époque où Ed Wood devient l'ami de Bela Lugosi.

 

Il a d'ailleurs des projets pour le faire tourner à nouveau mais ils n'aboutissent pas. Il tourne "Jail Bait" en 1954, un film de gangsters et rencontre les personnes qui seront le noyau dur de ses films suivants, tels que Maila Nurmi, Tor Johnson, Criswell, Lyle Talbot, John "Bunny" Breckinridge ... Bref, toute une bande assez singulière de marginaux d'Hollywood

 

En 1955, Wood tourne son premier film fantastique "Bride of the Monster", tourné également avec un petit budget et des bouts de ficelles. C'est le dernier vrai rôle de Bela Lugosi qui joue le scientifique fou. Il a un autre projet mais Wood ne peut rassembler suffisament d'argent que pour un seul jour de tournage. C'est là qu'il filme les dernières scènes de Bela Lugosi. Devant la maison de Tor Johnson, dans une scène d'enterrement et habillé en vampire dans un cimetière. Malheureusement, Lugosi n'en fait pas plus. Il décéde le 16 août 1956 d'une attaque cardiaque. Ed Wood ne s'avoue pas vaincu et décide de d'inclure les images de Lugosi dans son film "Grave Robbers from the Outer Space".

Bride-of-the-monster-pieuvre-bela-lugosi-octopus.jpgIncroyable scène de "Bride of the Monster" ou Bela Lugosi est obligé de secouer une pieuvre inerte pour simuler un combat avec elle... parce que le moteur qui l'anime n'avait pu être retrouvé!

 

Son film, bien que renommé "Plan 9 from Outer Space" n'a pas plus de succés que les autres. Il deviendra même, une vingtaine d'années plus tard, le film le "plus mauvais de toute l'histoire du cinéma". Bien que ce titre très catégorique soit discutable. Il faut aussi savoir que Wood devait travailler très vite et avec des budgets dérisoires, ceci ajouté aux lacunes du réalisateur, les résultats ne pouvaient qu'être... approximatifs.

 

Ed-Wood poster"Ed Wood", l'hommage d'un des meilleurs réalisateurs à un des plus mauvais...
 

Je ne pouvais pas parler de "Plan 9 from Outer Space" et de Ed Wood sans parler du film extraordinaire de Tim Burton. Je vous conseille d'ailleurs, si vous n'avez vu ni l'un ni l'autre de regarder les deux films dans la même journée. En regardant le film de Burton, on a réellement l'impression d'assister à la préparation et au tournage de "Plan 9".

 

Les acteurs du film "Ed Wood" et leurs gestes, les situations, les décors, tout sonne juste et  semble d'une grande fidélité à l'original. Martin Landau est excellent en Bela Lugosi , la dernière scène tournée par Ed Wood, avec la fleur près de la maison ressemble incroyablement à l'originale. Je passe sur l'inénarable Johnny Depp qui incarne Ed Wood à l'écran d'une manière saisissante. N'ayant pas connu personnellement le réalisateur (on s'en serait douté!) je ne saurais dire si son interprétation est fidèle mais il restitue très bien le côté passionné et un peu naif du personnage.

 

Le film aide beaucoup à la compréhension du personnage d'Edward Wood, sa passion pour les pulls angora et la lingerie féminine, sa manière de voir le cinéma, sa passion pour lui et son manque de talent malgré tout. Il a une qualité documentaire certaine en nous montrant dans quelles conditions Wood tourna "Plan 9". Une sorte de "Making of" du film en somme, avec des séquences amusantes ou on voit les gars en train de filmer les scénes de soucoupes avec des mauvaises maquettes accrochées à des fils, ou Tor Johnson se fait tirer hors de sa tombe parce qu'il n'y arrive pas seul etc...

Mon but n'est pas de parler ici du film de Tim Burton, alors regardez le, ça vaut vraiment le coup.

martin-landau-bela-lugosi-pull-the-stringsMartin Landau (si si c'est le commandant Koenig!) joue Bela Lugosi, ici le narrateur de "Glen or Glenda": "Pull the cchhhsstrink"

 

 

Glen-or-glenda-affichejail bait affichebride of monster affichePlan-9-from-outer-space-poster
Maila Nurmi alias Vampira
Maila-nurmi-couleur.jpgMaila Nurmi, sans son maquillage de Vampira et avec sa couleur de cheveux d'origine, était vraiment le type même de la beauté nordique.(Je me suis permis de coloriser la photo noir & blanc d'origine)
maila-nurmi-09.jpgDans les années 40, Maila est une superbe femme qui pose pour le peintre de pin-up Alberto Vargas (le plus grand!), le photographe Bernard of Hollywood (Bruno Bernard) ou bien encore le photographe et peintre Man Ray.
Maila-Nurmi-4.jpg
Maila-nurmi-2
Maila-Nurmi-vargas-perhaps
Pin-up de Alberto Vargas. Peut-être Maila Nurmi?
Maila-nurmi-4.jpg
Une perruque noire, un maquillage cadavérique, des habits sombres et sexy, un décolleté plongeant au-dessus d'une taille de guêpe assez incroyable: C'est Vampira!
Ici dans son émission de 1954, le Vampira Show. Sans le savoir, Maila va être l'inspiratrice du mouvement gothique avec son personnage. Elle sera copié bien des années plus tard par Elvira.

Commentaires